Amazing Gone Girl

Gone Girl

Absorbée par mes études la semaine, j’ai décidé d’accorder une soirée de repos à mes chers et tendres monographies, articles scientifiques et autres ouvrages divers et variés. Et, alors qu’ils vaquaient à leurs occupations, je me suis permis une petite sortie cinéma.

Bien qu’indécise de nature, mon choix s’arrêta rapidement sur un film donc le synopsis ne m’était pas inconnu. En effet, je me souvenais alors de cette après-midi chez Charlie, laquelle m’exposait la trame narrative d’un roman qu’elle avait littéralement adoré: Gone Girl de Gillian Flynn ; ajoutant que cette merveille littéraire sortirait tout bientôt sur les écrans.
Et elle n’avait pas tort puisque l’adaption cinématographique de David Flincher envahit les salles le 8 octobre dernier.

Le synopsis

Le matin de leur cinquième anniversaire de mariage, Nick, incarné par Ben Affleck, signale la disparition de sa femme, Amy Elliott Dunne. En effet, de retour chez lui suite à une visite au Bar qu’il tient avec sa soeur jumelle, Margo, il découvre la maison vide, une partie du salon ayant été saccagée.
Suite à l’accroissement des agressions dans la région, la police prend l’affaire tout à fait au sérieux et décide, d’emblée, d’organiser conférences de presse, distributions de tracts et autres battues.

Héroïne malgré elle des livres pour enfants écrits par sa mère, Amazing Amy rassemble et touche, par sa disparition, des milliers d’américains.
Menée par les indices et devinettes semés par Amy dans le cadre de leur tradionnelle chasse au trésor anniversaire, la police découvre, aux dépens de Nick, de nombreux mensonges et autres éléments d’enquête allant à son encontre.

La presse critiquant et interprétant son comportement lors de différentes apparitions médiatiques, Nick, qui clame son innocence, est rapidement suspecté par les Etats-Unis tout entiers d’être l’unique responsable de l’étrange disparition de sa femme, incarnée par Rosamund Pike.

Intimement convaincu d’être victime d’un coup monté, Nick, avec l’aide de son avocat et de Margo, tente alors de démêler les ficelles de cette affaire démentiellement abracadabrante.

Mon avis

Il y avait longtemps que je ne m’étais plus rendue dans une salle obscure et je ne fus pas déçue. 149 minutes d’un thriller effréné et étourdissant durant lequel je n’ai pas regardé ma montre une seule seconde malgré la tension insoutenable et manifestement palpable au sein de la salle. À maintes reprises, je fus en manque d’onomatopées face aux innombrables retournements de situations, traités non sans une touche d’humour. Bien que l’on trouve rapidement la réponse à l’interrogation première, les acteurs, d’un talent tout simplement inouï, nous mène d’intrigues en machinations féminines et névrotiques.
Ben Affleck nous touche, nous mène aux éclats de rire à de nombreuses reprises alors que Rosamund Pike nous dévoile un talent tout à fait ascendant et une psychologie du personnage particulièrement bien maîtrisée.
Le résultat? Une Coco à bout de souffle face à cette production éminemment romanesque et sensationnelle.

Ma note:

Un 9, sans hésitation aucune ! D’ailleurs, je me flagelle, depuis hier soir, de ne pas avoir lu le livre lorsque Charlie me l’a conseillé! Je ne saurai que mieux suivre ses conseils la prochaine fois!

Cinématiquement vôtre,

Coco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s